Achats en ligne B2B : tendances

B2B1 Achats en ligne B2B : tendances

Le B2B ou Business to Business peut être traduit par « commerce interentreprises » en Français. En fait, ce terme est utilisé pour désigner les relations commerciales entre deux entreprises et il s’oppose au B2C ou Business to Consummer qui désigne les relations commerciales entre une entreprise et les consommateurs finaux. Il concerne l’ensemble des moyens utilisés pour mettre en relation les deux sociétés et pour faciliter les échanges de produits, de services et d’informations entre celles-ci.

Comment expliquer le B2B ?

Pour donner quelques exemples concrets de commerce B2B, il y a lieu de citer tout d’abord le cas d’une entreprise qui commande des matériels informatiques auprès d’une autre entreprise fournisseur. Puis, il y a également le cas du restaurateur qui commande des produits frais ou des produits de saison chez un grossiste tout comme le marchande coquillage de collection peut enrichir ses collections à l’international.
Mais la liste ne s’arrête pas là, il y a encore beaucoup d’autres cas qui peuvent illustrer l’e-commerce B2B, même si ce marché concerne un nombre d’acteurs plus limité que celui du grand public. Il peut même avoir lieu sur le marché international s’il est appliqué par des entreprises de grande taille. Puis, il permet aussi aux entreprises de proposer leurs produits à la fois aux autres entreprises commerciales et aux consommateurs finaux.

Quels sont les avantages du B2B ?

Par ailleurs, il convient de noter que le fait de créer une activité dans le B2B peut présenter de nombreux avantages pour les entreprises. Non seulement cela permet de mieux identifier les cibles, mais cela constitue aussi un effet de levier sur les ventes et garantit un partenariat plus poussé avec les fournisseurs et les clients.
En B2B, un seul client peut rapporter gros à l’entreprise car le fait de signer un contrat avec une seule grande entreprise permet de concentrer la demande. Cela demande, certes, un investissement important en temps et en démarches, mais le volume de ventes perçu après peut en valoir la peine. De plus, la concentration sur quelques clients majeurs est toujours source d’économie.
Question partenariat et relations, le fait de travailler avec des entreprises permet souvent de créer des liens étroits. Et mieux encore s’il s’agit d’un contrat signé sur le long terme, car les fournisseurs peuvent s’adapter aux besoins de leurs clients.
D’après les estimations, les achats en ligne dans le B2B peuvent atteindre les 1,8 milliards de dollars d’ici 2023 dans le sud du pays. La raison de cela est simple car la vente des produits B2B en ligne favorise le développement du marché à l’international et elle simplifie aussi le processus de vente/achat, notamment la politique tarifaire, la gestion des stocks, les paiements et les livraisons.